Levicorpus

Rp Harry Potter
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rentrée 1996

Aller en bas 
AuteurMessage
Severus Rogue.
Admin
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 58

MessageSujet: Rentrée 1996   Jeu 1 Sep - 18:48

Cette année 1996, la grande salle était comble comme à chaque premier septembre, pourtant la rentrée semblait bien agitée après les évènements de l’an passé. La bataille du ministère qui avait fait rage semblait avoir fait cesser les activités du jeune Potter qui dirigeait vaillamment « l’armée de Dumbledore ». Après ce combat où certains trouvèrent la mort, le pont de Brockdale fut détruit en plein milieu de l’Angleterre, le ministre fut remplacé et Rufus Scrimgeour alors directeur du bureau des Aurors prit sa place, ce qui n’empêcha pas les rumeurs de circuler en voyant l’incompétence de ce dernier qui ne pouvait de toute évidence pas arrêter le temps frais qui continuait de recouvrir le pays après une arrivée massive de détraqueurs qui patrouillent sur l’immensité du territoire anglophone.

Tous les étudiants de Poudlard, absolument sans exception, paraissaient néanmoins ne pas démentir l’excitation qu’ils éprouvaient en voyant que la minuscule bonne femme teintée de rose, qui miaulait sur les disciples de l’établissement à la moindre infraction du règlement, nommée Dolores Ombrage, n’était plus dans les rangs du corps professoral. L’année scolaire précédente, les Serpentard avaient gagnés la coupe des quatre maisons haut la main, et de la table des professeurs, un homme aux cheveux graisseux fixait l’étendue de la salle qu’il balayait d’un regard froid et sans appel. Il eut un quelconque léger hochement de tête en apercevant un élève de sa maison à la chevelure aussi blonde que celle de son père, il était accompagné d’une jeune fille aux cheveux aussi noirs que les siens qui discutait elle-même avec une adolescente du même âge. Le groupe de Pansy Parkinson n’était pas loin et cette dernière se tenait comme à son habitude non loin de Drago Malefoy et elle était escorté des ses amies Tracey Davis et les deux sœurs Greengrass.

Rogue cherchait comme chaque année la faille et il la trouva bien vite. Deux élèves étaient absents. Manquant au rendez-vous, Susan Bones, élève de Pousouffle de sixième année, il allait se tourner vers le professeur Chourave avant de se rappeler qu’une mangemorte aux cheveux ondulés et ténébreux avait assassinée la mère de cette collégienne sous l’ordre de son maître car Amélia Bones était la directrice du département de la justice magique et c’est pour cette raison que le seigneur des ténèbres avait simplement demandé à son adepte la plus fidèle que l’on l’élimine purement et rapidement. Il doutait pourtant que Bellatrix Lestrange s’était contenter de la tuer sans torture aucune, à son avis, elle avait préférer la laisser agoniser sous ses yeux pétillants de folie en voyant quelque souffrir jusqu’à en mourir.

Severus Rogue avait passé la moitié de ses vacances à se demander comment le Gryffondor répondant au nom de l’élu, du Survivant ou encore d’Harry Potter se débrouillerait cette fois pour arriver en beauté dans la grande salle lors de la répartition des nouveaux élèves. Il soupira se décidant à chercher le jeune prétendant aux retenues, il se leva alors que la répartition allait commencer. Sa collègue Minerva McGonagall venait de faire claquer les portes de bois de la grande salle et traversa la pièce guidant les premières années derrières elle. Rogue sortit par la porte dérobée laissant les spectateurs assister à cette scène qui semblait se reproduire chaque année de façon identique. Il se jura de revenir avant le discours de Dumbledore, pour rien au monde il se montrerait absent alors qu’il aurait l’honneur d’être l’unique objet d’une salle emplie de têtes déconfites en apprenant l’heureuse nouvelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Potter
Admin
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 13/08/2011
Localisation : En sécurité

MessageSujet: Re: Rentrée 1996   Dim 4 Sep - 18:43


Flashback

Harry avait passé la fin du voyage Londres-Poudlard dans un wagon du train qui était censé l’y mener. Le fils Malefoy, l’héritier de la connerie, le Serpentard blond avait surpris l’ennemi Gryffondor écouter sa conversation et jugea cela indésirable. Après avoir été pétrifié, il tomba comme une masse sur le parquet du compartiment et ne pouvait absolument faire aucun geste, il était à la merci de Drago, lâche blond, qui lui fouetta le visage d’un coup de pied magistral. C’est la face maculée de sang que le véhicule ramena Harry au quai londonien. Anesthésié par sa propre douleur, la tiédeur et l’humidité de son sang l’avait bercé sans qu’il puisse totalement s’endormir. Harry entendit des pas et songea au fait que personne ne pourrait le voir, le seul moyen pour qu’il se fasse remarquer était que l’on marche dessus et cela le désespérait, souffrir, encore. Il avait envie de vomir avec cet affreux gout de cuivre dans la bouche.

Pendant ce temps

Au château, tout le monde devait déjà être en tenue et la répartition devait commencer. Il pensa péniblement au regard triomphant de Rogue en voyant son absence. Les pas se rapprochaient, mais la tête collée au sol il ne voyait qu’une de paire de chaussures appartenant certainement à une femme, le reste il ne put le voir… La lumière venait de l’aveugler et seul une lumière rouge vif put le ressaisir, il venait de regagner sa mobilité et il en fut bien heureux, il se leva dans un vertige sans entendre cette voix familière qui venait de lui dire « Salut Harry ». Ses yeux clignaient rapidement avant de comprendre de qui il s’agissait. Nymphadora Tonks raccompagna le jeune homme jusqu’au château et envoya son Patronus vers le garde-chasse pour qu’il vienne ouvrir les grilles de l’établissement à Harry.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue.
Admin
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 58

MessageSujet: Re: Rentrée 1996   Lun 5 Sep - 11:06

Dans la nuit lugubre de septembre, l’herbe fraîchement trempée par la rosée nocturne atténuait les pas d’un homme à la démarche rapide et gracieuse. Une lumière flamboyante éclairait la nuit aussi glaciale que l’était, en apparence le cœur du sorcier qui fendait la noirceur céleste. La flamme prisonnière de la lanterne oscillait sous un visage cireux que la clarté rendait impeccablement blanc, le contraste avec l’ombre rendait Severus Rogue plus impressionnant qu’il l’était. Tout en cheminant vers le Griffon, il essaya de garder contenance et ne retira pas son masque de marbre en voyant la figure du jeune Harry se transformer en une grimace boudeuse. Son cheminement touchait à sa fin et il se réjouissait de pouvoir blâmer son souffre-douleur une nouvelle fois.

Tiens Potter, agréable surprise de vous voir daigner nous rejoindre, … enfin !

D’un revers il sortit sa baguette magique de doublure de sa cape sombre, d’un mouvement agile de poignet il en effleura le cadenas des grilles de Poudlard qui avaient été ensorcelées par le directeur et maître du domaine, Albus Dumbledore. Dans un couinement strident, les portes métalliques vrillèrent et coulissèrent sur leurs gonds rouillés par les années, mais toujours solides grâce à la technique des gobelins à savoir manier le fer et leurs propriétés. Elles s’écartèrent afin de laisser passer le disciple de l’établissement en ces lieux. Le sorcier prit un moment pour distinguer la mine fatiguée de l’Auror Tonks. Ses cheveux semblait être gris souris et son teint pâle et malade, sans s’en inquiéter Rogue s’ajourna à son jeu fétiche par des paroles simples.

Bonsoir, il est admirable de votre part de ramener Harry Potter vivant parmi nos rangs, mais c’est étrange en vue de vos fréquentations, que ses gènes ne soient pas encore dégustés par des crocs d’appartenance bestiale. J’ai toutefois également été surpris par votre nouveau Patronus, sa gueule de loup semble bien faible pourtant, mais une fois de plus je vous laisse le privilège d’en juger par vous-même, après tout, vous en êtes connaisseuse… Nymphadora.

Avec un entrain certain il examina la chevelure grisonnante de Tonks balancer dans les bruns avant d’arriver à un rouge sanguin, emblème de sa colère et de son énervement, avant de claquer la porte devant son nez, marque d’impolitesse dont il se satisfaisait amplement. Le fracas des barrières et des chaines reconstituant un obstacle plus infranchissable que symbolique recouvra la voix de Tonks qui pestait contre son « collègue » à qui elle ne semblait pas faire confiance. Il fit claquer son manteau en se retournant et poussa d’une main rude l’élève en avant.

Vous avez certainement brûlé vos robes de sorciers et votre équipement afin de faire croire à une explosion qui a failli vous ôter la vie…

Il coupa la phrase du Gryffondor avant même qu’il arriva au terme des ses trois premiers mots.

… A croire que vous cherchez toujours à être plus admiré, mais une fois de plus, cela ne prend pas… Nous passerons par la grande salle et vous irez rejoindre vos Bouf… vos charmants camarades… Voyons, ne rouspétez pas, après tout, je suis certain que votre dessein était de faire une entrée ravageante dans la pièce afin d’interrompre le banquet par la narration de vos exploits, accidentels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rentrée 1996   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rentrée 1996
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» Un mois de retard pour la rentrée
» audi a4 a vendre 1996 pour pièces
» Un costume bien taillé pour la rentrée
» Grand bal de rentrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Levicorpus :: Poudlard :: Le Château :: La Grande Salle.-
Sauter vers: